Marco

Un jour, je vois un gars de dos avec une cicatrice dans la nuque, impressionnante. Je lui demande s’il aimerait que je le photographie. Il est surpris par ma proposition mais cela lui fait plaisir, il adore sa cicatrice qui lui a en quelque sorte sauvé la vie.
Marco me confie qu’après son accident il a fait trois ans de démarches à Rome pour se faire débaptiser, il est Espagnol ! Il m’explique qu’un enfant lui est tombé dessus dans une piscine, ce qui a provoqué une rupture au niveau de la colonne vertébrale ayant touché la moelle épinière. Sa chance me dit-il, c’est la science des hommes tel le chirurgien qui l’a sauvé de la mort et de l’infirmité, pas celle de dieu qui lui avait fait rencontré cet enfant au mauvais moment.
Les trois images que vous regardez, d’un homme nu perdu dans un grand espace, ont été réalisées à La Générale rue du Général Lassalle à Paris. Cet endroit n’existe plus, c’est devenu la cour d’un hôpital psychiatrique.

Olivier Espero -  Marco Marco
Olivier Espero -  Marco Marco
Olivier Espero -  Marco Marco